China VI fabrique un tarif standard pour les véhicules diesel lourds sans suie - BreatheLife 2030
Mises à jour de la ville / Pékin, Chine / 2018-07-05

La Chine VI fabrique un tarif standard pour les véhicules diesel lourds sans suie:

La nouvelle norme d'émission de la Chine fera en sorte que les deux tiers de tous les nouveaux poids lourds soient exempts de suie dans 2021

Beijing, Chine
Forme Créé avec Sketch.

D'un seul coup, la Chine a veillé à ce que les deux tiers des nouveaux véhicules diesel lourds du monde soient débarrassés de la suie dans trois ans, contre à peine 50% si elle ne prenait aucune mesure.

Le pays de 1.4 milliards de personnes et le plus grand marché de véhicules au monde ont annoncé cette semaine que tous les nouveaux camions, autobus et autres véhicules lourds alimentés au diesel devraient respecter les normes d'émissions équivalentes Euro VI de 2021.

Sur le terrain, cela se traduit par une réduction significative des émissions de particules diesel toxiques et d'oxydes d'azote des véhicules neufs qui seront désormais équipés de filtres à particules diesel et de systèmes améliorés de réduction catalytique sélective.

La flotte de véhicules visée par la norme est responsable de plus de 90 pour cent des émissions de particules et presque 70 pour cent des émissions de dioxyde d'azote de l'ensemble du secteur des transports routiers dans le pays, en ajoutant du poids à ses implications pour la qualité de l'air et la santé publique dans un pays dont les grandes villes ont longtemps été synonymes de niveaux élevés de pollution de l'air.

"Cela améliorera considérablement la qualité de l'air pour près d'un cinquième de la population mondiale et évitera des dizaines de milliers de décès prématurés chaque année", a déclaré Ray Minjares, qui dirige le Programme sur l'air pur du Conseil international pour le transport écologique.

Source: ICCT

Le transport est un contributeur majeur à la pollution de l'air qui conduit à la mort prématurée de 7 millions de personnes à travers le monde chaque année.

Minjares souligne que la législation place la Chine parmi les principaux marchés qui mènent la transition mondiale vers des véhicules lourds sans suie, notamment l'Europe, l'Amérique du Nord, le Japon, la Corée, l'Inde et la Turquie.

Les avantages de cette transition vont au-delà de ceux récoltés par un air plus propre.

En éliminant virtuellement le carbone noir des nouveaux véhicules diesel, ces marchés offrent également des mesures rapides pour ralentir le rythme du changement climatique à court terme. "

Selon une analyse de l'ICCT, la nouvelle norme entraînerait des «co-bénéfices climatiques substantiels»:

"La norme China VI atteindra une réduction cumulée du carbone noir de 993,000 tonnes métriques sur la période 2020 à 2050. Si d'autres pays suivent l'exemple de la Chine et appliquent une norme d'émission équivalant à la Chine / Euro VI pour les véhicules lourds neufs au plus tard 2025, 84 pourrait permettre à 2040 de ne pas polluer la flotte mondiale de véhicules lourds. Ces efforts potentiels pourraient éviter le réchauffement dans 2050 équivalent à 15.4 pour cent du 0.5 ° C réalisable en réduisant les polluants climatiques à courte durée de vie identifiés dans une évaluation 2011 PNUE-OMM. "

Le plein 0.5 ° C du réchauffement évité ne serait atteint qu'en réduisant les polluants climatiques de courte durée provenant de sources anthropiques, dont certaines ont des capacités de réchauffement des milliers de fois supérieures à celles du dioxyde de carbone.

L'ICCT a toujours soutenu les agences techniques en Chine pour renforcer leurs capacités et entreprendre des évaluations afin de définir leur trajectoire de contrôle des émissions des véhicules.

Lisez l'analyse de l'ICCT sur la nouvelle norme chinoise ici: Chine VI: Une étape importante pour la transition mondiale vers des véhicules sans suie